Elevator pitch Vs Business plan

06 Nov 2017 | Corporate & associe

Qu’est ce que « pitcher » ?

 

Selon la définition de Wikipédia, c’est « synthétiser le projet entrepreneurial d’une startup en un petit paragraphe de 45 s ». Le terme « elevator » rappelle qu’il doit pouvoir tenir le temps d’un ascenseur.

Dans un monde surabondant d’informations, n’est-il pas une preuve d’intelligence de simplifier au maximum un projet, une idée ?

La concision n’est-elle pas le succès de certains canaux comme par exemple Twitter ? Plus votre « pitch » est court, plus il est facile à mémoriser et plus il est simple à répéter.

Ce potentiel viral est l’arme des Entrepreneurs.  Les « stakeholders », c’est-à-dire les personnes qui ont un intérêt dans votre projet, terme assez large allant de votre banquier à votre compagne/compagnon, en passant par un client privilégié, sont des évangélistes potentiels. Aujourd’hui, ils ont plus de pouvoir de « branding » qu’un spot publicitaire.

 

Le « pitch » est-il plus important que le « business plan » ?

 

Oui et il est prioritaire.  N’est-ce pas le Dr Alex Osterwalder, père du Business Model Generation, qui a lui-même dit « Most of the time the Business plan is an intellectual fantasy » ?

L’Entrepreneur doit être pragmatique car il a (au moins) 2 ressources limitées : l’argent et le temps.

Seth Godin, auteur à succès en marketing et leadership, a émis la théorie des « 10 personnes ».

La technique est simple.  Parlez de votre projet à 10 personnes que vous appréciez et si aucune de ces 10 personnes n’en parle autour d’elle, c’est que l’idée n’est pas bonne.

Vous n’avez pas besoin de vous enfermer pour travailler à vote « BP ».  Vous avez besoin de réactions immédiates et l’« elevator pitch » est plus facile à améliorer car il est concret et bref.

Pour obtenir un rendez-vous avec un investisseur, ou même un prospect commercial, c’est votre « elevator pitch » qui vous ouvrira la porte.  C’est l’introduction de celui-ci dans votre email ou le petit mot glissé au standardiste qui vous amènera à l’investisseur, pas votre « business plan ».

L’exercice d’écrire votre « elevator pitch » vous obligera à énoncer clairement et simplement le problème que vous souhaitez résoudre et le feedback que vous en recevrez. Il vous aidera aussi à convertir votre idée en création d’entreprise.

Passée cette étape, il faudra vous entrainer en tant qu’orateur afin que le message soit fluide et agréable à écouter. Dès cette maitrise, vous pourrez le traduire en business plan.

Comment réaliser son « elevator pitch » de 45 secondes ?

 

Le canevas « up-down » est une technique type entonnoir et a, au final, un double objectif :

  1. Viralisation, celui qui vous écoute est séduit et parlera de vous.
  2. Acquisition, celui qui vous écoute est conquis et achètera/financera votre produit/service

Les gens occupés ont très peu de temps…  L’approche « up-down » suscite la curiosité dès la 1ère phrase et donne du rythme à votre mini-présentation.    

En effet, on reprend chronologiquement le fameux trio : Vision, Valeur et Mission.

Prenons en exemple l’« elevator pitch » de notre jeune Cabinet.  Il résume notre Business Plan.

 


 

L.G. aide les grands Entrepreneurs à créer d’incroyables Entreprises. (= Vision)

Notre Cabinet a été créé par des Entrepreneurs pour les Entrepreneurs. (= Précision quant au background de l’Equipe LG et quant au Segment Client)

Cet avantage est notre plus grande valeur car, en plus de notre expertise académique, notre équipe bénéficie d’une expérience de terrain quant au pilotage de sociétés. Nous comprenons mieux les besoins/attentes de nos Clients et les conseillons plus clairement. (= notre Ressource Clef)

Nous voulons résoudre au quotidien les problèmes de chiffres et de lettres des jeunes créateurs d’entreprises afin qu’ils puissent se concentrer entièrement au développement de leur business. (= Introduction à notre Proposition de Valeur & notre Relation Client)

Contrairement aux autres cabinets, nous construisons notre propre écosystème en regroupant, en interne, toutes les compétences nécessaires à la croissance de nos Clients.  Notre équipe est pluridisciplinaire et nous nous voyons comme un généraliste spécialisé en comptabilité, fiscalité, aide juridique, support IT ou encore, en management stratégique. (= Exposer de l’Environnement Sectoriel & de notre stratégie quant au Positionnement ainsi que la détermination de nos Activités Clefs)

 

Ecrit par Olivier GUILLAUME - Founding Partner & Sébastien LORY - Junior Associate © Cabinet Lieutenant Guillaume

A propos de Lieutenant Guillaume

Le cabinet Lieutenant Guillaume est spécialisé dans l\'aide aux starters, c\'est-à-dire aux créateurs d\'entreprise dont la société n\'est pas encore constituée. Passionné, nous nous efforçons de donner accès à des formations pointues aux jeunes entrepreneurs.

About LG