La communication non verbale, bénédiction ou malédiction ?

08 Feb 2018 | Corporate & associe

                 

 

 

En tant qu’entrepreneur vous êtes ambassadeur de votre entreprise, vous en êtes une version articulée. Certes une bonne maîtrise de votre environnement économique est primordiale mais ne sous-estimez pas l’impact que peut avoir le relationnel.

Il va sans dire qu’un leader se doit d’entretenir de bonnes relations avec ses clients, partenaires et employés mais la communication n’est pas que directe et orale, notre corps est aussi très communicatif et la plupart des messages passent par la communication non verbale.

Imaginez que l’on vous filme et que l’on coupe le son, quel message voudriez-vous faire passer par votre gestuelle ? Et comment transmettre ce message ? Si comme la plupart des leaders vous vous posez ces questions, cet article est fait pour vous.

 

Maitrisez le langage de votre corps

 

L’idée que les autres se font de vous dépend généralement de la première impression que vous donnez, c’est l’effet de halo. Si votre gestuelle et votre comportement ne sont pas accrocheurs, il y a peu de chances que votre interlocuteur fasse attention à ce que vous avez à dire. 
Voici quelques conseils qui peuvent vous aider à perfectionner votre communication non verbale :

En lisant ces quelques conseils vous vous êtes surement redressé sur votre chaise et avez posé les mains en évidence sur la table. C’est ce qu’il faut faire ! Exercez-vous avant vos réunions ou interventions. Les hommes politiques revoient souvent les enregistrements de leurs discours pour améliorer leur gestuelle et fluidifier leur communication non verbale. Un langage corporel maîtrisé reflète souvent un bon leadership.

 

Votre voix, un outil de communication

 

Les mots ainsi que votre gestuelle forment le message que vous voulez transmettre mais la voix est le support de cette communication. Vous ne ressentez pas le même plaisir en regardant un film sur un écran 13 pouces et sur un écran de cinéma. Il en est de même pour la voix.

On est généralement plus attentif lorsque la personne qui s’exprime articule, qu’elle parle fort et qu’elle met de la vie dans ses paroles. Le ton de la voix est important face à un public.
Enregistrez-vous et analysez votre intonation pour avoir une idée de la manière dont on vous perçoit.

N’hésitez pas à prendre des pauses lorsque vous parlez, ce n’est pas un signe de faiblesse bien au contraire, cela vous permet de rester cohérent et permet aussi à votre audience de mieux assimiler les informations.

 

Analysez le comportement des autres

 

En tant qu’entrepreneur vous serez amené à vous adresser à votre personnel, à vos clients et partenaires commerciaux au quotidien. Vous êtes donc bien placé pour savoir que la communication est à double sens. Pour mettre toutes les chances de votre côté, il faut que vous anticipiez les réactions de votre interlocuteur. Une négociation ou même un entretien avec un employé peut vite ressembler à une partie de Poker ; le but est d’analyser le langage corporel des autres afin d’en sortir gagnant ou du moins satisfait. Voici quelques petites astuces :


Le langage corporel représente plus de 55% de notre communication, la tonalité de la voix près de 35%. Les mots représentent quant à eux moins de 10% de l’échange, la communication non verbale n’est donc pas à négliger. Les Américains, à l’instar de Donald Trump ou Barack Obama, l’ont bien compris, alors qu’attendez-vous ?

 

Écrit par Aicha MAUDUIT– Junior Associate © Cabinet Lieutenant Guillaume

Le 08/02/2018

A propos de Lieutenant Guillaume

Le cabinet Lieutenant Guillaume est spécialisé dans l\'aide aux starters, c\'est-à-dire aux créateurs d\'entreprise dont la société n\'est pas encore constituée. Passionné, nous nous efforçons de donner accès à des formations pointues aux jeunes entrepreneurs.

About LG