Le bien être au travail, source de motivation?

16 Oct 2018 | Corporate & associe

 

Actuellement, 37% des salariés pensent que le bien-être au travail engendre une hausse de leur motivation (source Edenred 2017). Il nous parait donc important de se poser la question si le bien-être au travail est une source de motivation.

Pour commencer, la motivation est l’ensemble des facteurs déterminant l’action et le comportement d’un individu pour atteindre un objectif ou réaliser une activité. Pour qu’une organisation puisse espérer atteindre un rendement optimal, il faudrait que le rendement individuel de chacun soit lui aussi optimal. 

Histoire de la motivation au travail 

Comment évoquer la motivation au travail sans parler de Maslow, un grand psychologue, considéré comme le père de l’approche humaniste.  En 1943, il élabora la théorie de la hiérarchie des besoins. Selon la pyramide dite de Maslow, nous avons 5 besoins :  

Ensuite, dans les années 60, nous avons eu Herzberg qui a étudié les facteurs de motivation et d’insatisfaction des individus. Il en a déduit que les facteurs de motivation étaient les suivants : l’accomplissement, la reconnaissance, la responsabilité le contenu tu travail et les facteurs d’insatisfaction étaient : la surveillance, salaire, conditions de travail, ambiance et sécurité.

En 1964, Vroom contrairement à Maslow et à Hertzberg, se focalise sur ce qui relie la motivation d’un individu à ses attentes et les chances qu’il possède de les atteindre. Cette théorie s’appelle VIE (Valence- Instrumentalité – Expectation) et nous pouvons la résumer de la manière suivante : pour la Valence : « Cela en vaut-il la peine ? », pour l’Instrumentalité : « Est-ce que je vais y arriver ? » et pour l’Expectation : « En suis-je capable ? »

Et maintenant… ?

Ces théories datent presque d’un demi-siècle, et grâce à une prise de conscience aussi bien du côté des salariés que des employeurs, nous remarquons que près de huit travailleurs belges sur dix (d’après le baromètre d’Edenred-Ipsos) se sentent impliqués dans l’entreprise et 77 % d’entre eux déclarent travailler avec plaisir.

En effet, aujourd’hui, la motivation au travail ne se traduit plus seulement par la réception de son bulletin de salaire à la fin du mois : il faut avant tout se sentir apprécié, pris en considération et respecté par ses collègues et l’entreprise dans son ensemble. Tout d’abord, il s’agit de bénéficier d’un environnement favorable sur son lieu de travail, une ambiance positive avec ses collègues et sa direction, une reconnaissance de l’importance de votre rôle au sein de la société et une adéquation de vos objectifs et ceux de votre entreprise. Ce sont tous ces facteurs qui feront qu’un salarié se sentira bien au travail et sera motivé jour après jour à relever de nouveaux défis.

Exemple de L&G Associates

Si nous prenons l’exemple de L&G Associates, le cabinet prend très à cœur le bien-être de ses employés. En effet, nous sommes dans un très beau bâtiment, dans un open-space avec des meubles épurés, de la végétation, ect…dans le bureau. Egalement, nous avons accès à une cuisine où l’on peut se servir quand on le souhaite, les courses sont faites une fois par semaine et sont aux frais du cabinet. Nous avons aussi la chance d’avoir une terrasse aménagée, où dès qu’il fait beau nous mangeons tous ensemble dehors. De plus, il n’y a pas de systèmes de hiérarchie, nous nous tutoyons tous, ce qui facilite la communication entre les associés et les juniors associates.

 

Source image : Bien-être et motivation au travail une Europe à deux vitesse – Cercle pour la motivation

 

Ecrit par Constance Blandeau - Junior associate © Cabinet Lieutenant Guillaume 

Le 16/10/2018

A propos de Lieutenant Guillaume

Le cabinet Lieutenant Guillaume est spécialisé dans l\'aide aux starters, c\'est-à-dire aux créateurs d\'entreprise dont la société n\'est pas encore constituée. Passionné, nous nous efforçons de donner accès à des formations pointues aux jeunes entrepreneurs.

About LG