Le design thinking

09 Oct 2018 | Corporate & associe

Le design thinking

Les fondateurs de l’entreprise de design IDEO, Tim Brown et David Kelley, sont à l’origine du terme « design thinking ». Le design thinking est un processus innovant qui permet d’inventer ou de transformer des projets et des idées en les appliquant réellement. La co-créativité du design thinking implique des retours et avis des utilisateurs.

On peut décrire ce processus comme une méthodologie qui utilise les habitudes, usages, et besoins des humains comme premier outil de réflexion. Une entreprise qui cherche à donner une solution à un problème peut mettre en place un plan d’action avec une équipe pluridisciplinaire qui va donner ses idées, parler de ses besoins. Les solutions peuvent être de nature diverse telles que des produits, des nouveaux outils de management, des services etc.

La méthode du design thinking se divise en trois phases importantes.

La première phase est une phase de définition des besoins des utilisateurs. Elle consiste à se mettre à la place des consommateurs, à comprendre leur point de vue, à s’adapter à leurs habitudes. Le processus est centré sur l’humain et son développement à l’aide d’une observation et d’une immersion. Tim Brown fait la différence entre la méthode du designer et celle des départements de recherche et développement qui est plus traditionnelle et cherche des percées technologiques. Le travail du designer est de répondre à un besoin mais qui ne correspond pas forcément à un secteur ou une part de marché définie. Par exemple, dans le domaine de la lecture, les services innovants reposent sur des idées précises, sur une connaissance spécifique des lecteurs et de leurs cultures, plutôt que sur des évolutions technologiques. Ainsi, le designer accorde un intérêt particulier à l’expérience des utilisateurs.

La deuxième phase est celle de la technique génératrice d’idées appelée le brainstorming.  Cette technique consiste à construire quelque chose à partir des idées de toute une équipe et de les partager à travers les mots mais aussi visuellement et physiquement. La conduite de projet se réalise avec une méthode cyclique et non linéaire, c’est-à-dire en empruntant un chemin expérimental et sinueux. En effet, le projet se réalise à travers l’observation, la conception, la profusion d’idées, les changements de plan d’action, et vise à atteindre un objectif. Lorsqu’une idée est choisie pour être développée, le prototype en sera le support. Il va être testé, manipulé, modifié ou encore comparé à d’autres projets. Ce prototype est autant applicable sur des objets comme un téléphone portable ou une brosse à dents que sur des services, interfaces ou expériences. Avec une idée matérialisée, on peut facilement l’améliorer et choisir la conception la plus adaptée. « Le prototypage, c’est le fait de penser avec les mains. » [David Kelley]

La troisième phase du projet design est une phase de test et d’expérimentation. Afin de créer un environnement idéal pour mener à bien des tests, des équipes pluridisciplinaires sont nécessaires. Elles permettent de favoriser la créativité grâce aux croisements d’expériences professionnelles et intérêts individuels. Lancer un prototype est une opportunité pour obtenir des retours des utilisateurs, et connaître leurs avis, leurs ressenties, sur les expériences et les produits. Leurs commentaires et réactions vont fournir des informations importantes afin d’explorer de nouveaux marchés. Ils vont aussi permettre d’améliorer les prototypes, même si une erreur se produit. Le principe “d’échouer vite pour réussir encore plus vite” valorise l’erreur. La conception de solutions est plus rapide et pertinente à la suite d’erreurs.

Afin de réussir un projet, la recette miracle n’existe pas. En revanche, une démarche spécifique peut conduire à la réussite d’un projet de design.

 

« Design is not just what it looks like or feels like. Design is how it works » [Steve Job]

 

Ecrit par Aurélia Soulier - Junior Associate © Cabinet Lieutenant Guillaume

Le 09/10/2018

A propos de Lieutenant Guillaume

Le cabinet Lieutenant Guillaume est spécialisé dans l\'aide aux starters, c\'est-à-dire aux créateurs d\'entreprise dont la société n\'est pas encore constituée. Passionné, nous nous efforçons de donner accès à des formations pointues aux jeunes entrepreneurs.

About LG