Le "fighting spirit"

07 Dec 2017 | Corporate & associe

 

Explications

 

Le « fighting spirit », c’est une attitude ferme, une détermination disciplinée à toujours aller de l’avant, à toujours vouloir être le meilleur.  Les « fighters » ont un grand sens de la compétition par rapport aux autres mais également du dépassement par rapport à eux-mêmes. Ils n’ont pas peur d’avoir mal et la confrontation est un échauffement, le combat est un jeu.  Peu importe le prix ou la douleur, ils n’abandonnent pas.

Ils ont en eux un petit Muhammad Ali qui leur donne une énergie en vue d’accomplir ce que d’autres auraient désignés comme impossible.

Il y a selon nous une double dimension dans cet état d’esprit. D’une part, la volonté de vivre des défis et d’autre part, la rapidité à rebondir après un échec.

 

5 conseils pour transformer un échec en opportunité

 

  1. Trouver rapidement un nouvel objectif plus facilement atteignable
  2. Voir le côté positif des évènements et relativiser
  3. S’entourer des bonnes personnes : celles qui vous soutiennent
  4. Analyser les causes de l’échec pour éviter de les reproduire
  5. Adopter une vision globale de la situation et avancer.

 

Jack Ma : Failure is good for Succes

 

Connaissez-vous Alibaba ? C’est un groupe chinois leader mondial de la vente en gros sur internet. Il est valorisé à plus de 260 milliards de dollars. C’est le « Amazon » pour les professionnels.

Connaissez-vous Jack Ma ? C’est le fondateur de Alibaba et 23ème fortune mondiale. Si la situation était résumée aussi rapidement vous pourriez croire que tout s’est bien passé pour lui, hélas non ! Jack Ma est un des meilleurs exemples montrant qu’il faut persévérer et que les échecs ne sont que des étapes.

A 22 ans Jack Ma cherche du travail. Il est tout d’abord recalé de l’école de police, ensuite il postule pour entrer à Harvard, 10 fois sans succès. Enchainant les petits boulots, il profite de l’ouverture d’un KFC dans sa ville pour y postuler. 24 personnes se présentent, 23 sont prises et le seul à avoir été refusé est Jack Ma.

C’est plus tard à 35 ans qu’il créé son site web Alibaba et devient le premier site de e-commerce chinois. Sans ces échecs il ne serait surement pas arrivé là où il est aujourd’hui et s’il avait baissé les bras, non plus.

Aujourd’hui, à 53 ans, il est la deuxième fortune chinoise et son groupe génère plus de 150 milliards de dollars de chiffre d’affaires par an.

Les conclusions sont évidentes. Il ne faut pas confondre abandon et échec. Un échec ouvre à de nouvelles et nombreuses opportunités.

 

Ecrit par Sébastien LORY - Junior Associate et Olivier GUILLAUME - Partner © Cabinet Lieutenant Guillaume

A propos de Lieutenant Guillaume

Le cabinet Lieutenant Guillaume est spécialisé dans l\'aide aux starters, c\'est-à-dire aux créateurs d\'entreprise dont la société n\'est pas encore constituée. Passionné, nous nous efforçons de donner accès à des formations pointues aux jeunes entrepreneurs.

About LG