On ne combat pas le stress, on le gère !

30 Apr 2018 | Corporate & associe

Ce dernier peut être défini comme une réponse de l’organisme pour faire face à une situation problématique ou vécue comme tel.

En plus d’avoir des conséquences négatives sur la santé ainsi que sur les capacités des individus, le stress peut également avoir un impact sur la performance des entreprises.

De nos jours, le stress au travail provient de multiples ressources telles que les délais de plus en plus courts à respecter, la charge de travail, les imprévus, les urgences, ou autres situations inhabituelles nuisant inévitablement à l’efficacité d’un travailleur.

Avec toutes les responsabilités qui nous incombent et tous les objectifs qu’on nous demande d’atteindre, est-il vraiment possible de ne pas céder à ce « nouveau mal » moderne ? Pas vraiment. Mais nous pouvons le gérer grâce à diverses solutions tant pour les employeurs que pour les employés.

Les catégories de stress

La catégorie de stress dépend de la nature d’une situation donnée ainsi que de la perception que nous en avons. Par exemple, le travail d’équipe peut conduire à un stress positif lorsque l’on connaît un succès. A contrario, une mauvaise énergie ou encore des conflits de personnalités entre collègues peuvent générer un stress négatif.

 

Les phases du stress

La phase d’alarme :

C’est la phase primordiale d’où naissent les premières réactions physiologiques telles que l’augmentation du rythme cardiaque, les mains moites, une respiration plus rapide ou autre.

La phase de résistance

Durant cette phase, le stress persiste et le corps demeure en état d’alerte. Ce dernier produit alors d’autres hormones et nous devenons plus créatifs à la recherche de solutions.

 

La phase d’épuisement

Cette dernière apparaît lorsque la période de stress est ininterrompue et qu’on ne voit plus les moyens de s’en sortir.

 

Les manifestations du stress

Les réactions au stress peuvent varier, ce qui le rend d’autant plus difficile à déceler.

Cognitif :

 

Comportemental :

 

Physique :

 

Social :

 

Psychologique :

 

 Ajuster notre attitude

Devenu la source principale de stress, le manque de temps semble être présent chez tous les travailleurs. C’est pourquoi il est important d’apprendre à gérer son temps. En effet, c’est la seule façon de pouvoir s’adapter au monde d’aujourd’hui.

Prendre le temps de planifier son temps

Prendre une heure de son temps pour planifier permet de réduire de cinq heures la durée de nos activités par semaine. Autrement dit, 15 min de planification par jour équivaut à 75 minutes productives de plus chaque jour. A vous de jouer à présent !

 

La meilleure gestion du stress reste la prévention

 

Afin d’atténuer la monotonie et réduire les effets sur la santé des travailleurs, il est important d’adapter le milieu de travail. Pour cela, rien de tel que favoriser un meilleur aménagement des lieux et offrir la possibilité à vos employés de participer à l’implantation des changements.

Vous pouvez également les soutenir afin de favoriser le sentiment de compétence ainsi que le développement d’une attitude positive. 

 

Conclusion

Gérer son stress au travail, c’est avant tout apprendre à se gérer soi-même, à connaître ses ressources, et à mieux utiliser ses capacités personnelles.

Savoir gérer son stress au travail repose sur notre manière de percevoir les situations extérieures et de les appréhender.

 

On ne combat pas le stress, on le gère !

 

Ecrit par Méline PUCCINI – Junior Associate © Cabinet Lieutenant Guillaume 

Le 30/04/2018

A propos de Lieutenant Guillaume

Le cabinet Lieutenant Guillaume est spécialisé dans l\'aide aux starters, c\'est-à-dire aux créateurs d\'entreprise dont la société n\'est pas encore constituée. Passionné, nous nous efforçons de donner accès à des formations pointues aux jeunes entrepreneurs.

About LG