Think big, start small

11 Feb 2017 | Corporate & associe

 

La stratégie du « boostrapping » est l’art de se financer avec pour seules ressources : ses fonds propres et les revenus générés par l’activité.

 

Certains entrepreneurs se braquent trop vite sur les investisseurs externes et la levée de fonds.  Ils pensent que sans « gros capital » de départ, ils seront limités à créer de petites sociétés insignifiantes. 

C’est faux.

Le « bootstrapping » crée un cycle vertueux où l’on retient les bénéfices afin de les réinvestir dans l’entreprise et ce comportement s’inscrit dans une vision de développement axée sur le long-terme. Cette stratégie est optimale pour les entreprises dont l’activité nécessite peu de fonds pour fonctionner : peu de stocks, publicité virale, délais de paiements brefs, revenus récurrents, charges fixes limitées.

Votre croissance est contrôlée et organique. 

Les 7 principes essentiels

 

  1. Soyez minimaliste, utilisez vos propres ressources.
  2. Choisissez vos combats, travaillez sur ce qui est important.
  3. Maitrisez vos coûts et évitez le superflu. Tout décaissement doit vous rapporter directement.
  4. Si vos ressources ne suffisent pas, associez-vous avec d’autres entrepreneurs ou externalisez.
  5. Ne cessez jamais de vendre et préférez les cycles courts : Encaissements rapides et répétés.
  6. Vendez, testez, corrigez. Placez-vous dans un schéma d’amélioration continue.
  7. Comprenez la différence entre « Roi Rentabilité » et « Reine Trésorerie ». Ne les divorcez pas.

 

L’exemple GoPro

 

 Le créateur de la GoPro a débuté en 2002 avec seulement ses économies de petits boulots qu’il a mis de côté pendant 2 ans. Avec peu de ressources de base, il a même dessiné la GoPro lui-même, à la main, faute de matériel informatique. Avec une croissance rapide mais pas explosive, cela lui a pris 10 ans pour arriver au sommet.

Les avantages qu’il tire aujourd’hui du « boostrapping » sont la bonne santé financière de son groupe qui ne vit pas au-dessus de ses moyens et génère des profits. Il a su prendre le temps de développer son produit et de connaitre le marché, ce qui n’aurait pas été possible avec des investisseurs externes exerçant une pression constante.

 

Ecrit par Sébastien LORY - Junior Associate © Cabinet Lieutenant Guillaume

 

A propos de Lieutenant Guillaume

Le cabinet Lieutenant Guillaume est spécialisé dans l\'aide aux starters, c\'est-à-dire aux créateurs d\'entreprise dont la société n\'est pas encore constituée. Passionné, nous nous efforçons de donner accès à des formations pointues aux jeunes entrepreneurs.

About LG